Mentions légales

Propriétaire

Raison sociale : SASU – Sophrodecodage
Siège social : 3 Allée Cervantes – Domaine du Roy – Bât C – 13009 Marseille
Numéro de téléphone : 06.08.11.03.52
Courriel : contact@sophrodecodage.fr
Responsable : Samir Lamour
Numéro de SIRET : 82468855000014

Conception du site web 

Noms de domaine : Gandi
Hébergeur : OVH
Photos & Icones : © Samir Lamour

Loi informatique et libertés 

Conformément à l’article 39 de la loi “Informatique et Libertés” du 6/01/78, l’utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification, de modification et de suppression des données le concernant. Pour l’exercice de ses droits, l’utilisateur est invité à s’adresser par courrier à :

Samir Lamour 3 résidence Domaine du Roy 13009 Marseille ou contact@sophrodecodage.fr

L’utilisateur peut également, pour des motifs légitimes, s’opposer au traitement des données le concernant. L’utilisateur trouvera des informations sur ses droits et devoirs et sur la protection des données individuelles sur le site www.cnil.fr. Les utilisateurs du site Internet sophrodecodage.fr sont invités à faire connaître leurs remarques, au regard des libertés individuelles, à l’une ou l’autre des adresses indiquées ci-avant.

Propriété intellectuelle 

Toute reproduction intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, faite sans le consentement préalable et écrit de la Société Sophrodecodage est illicite et constitue une contrefaçon donnant lieu à des sanctions pénales. En accédant au présent site, vous reconnaissez que les données le composant sont légalement protégées et, conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1998, vous vous interdisez notamment d’extraire, réutiliser, stocker, reproduire, représenter ou conserver, directement ou indirectement, sur un support quelconque, par tout moyen et sous toute forme que ce soit, tout ou partie qualitativement ou quantitativement substantielle du site auquel vous accédez ainsi que d’en faire l’extraction ou la réutilisation répétée et systématique de parties qualitativement et quantitativement non substantielles lorsque ces opérations excèdent manifestement les conditions d’utilisation normales.